Cap75.fr » Bien être et santé » Capillaires : que faut-il comprendre par ce terme ?

Capillaires : que faut-il comprendre par ce terme ?

Le corps humain figure parmi les créations les plus mystérieuses sur terre. En raison de sa complexité, de nombreuses études ont été et sont réalisées afin de comprendre, chaque jour, une partie de son fonctionnement. On s’intéresse ici aux capillaires qui font partie du réseau sanguin de notre corps. Que faut-il savoir à leur sujet ? À quoi servent-ils ? Retrouvez les réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’un capillaire sanguin ?

Un vaisseau sanguin fin, élastique et souple, est dit capillaire sanguin. Les capillaires sanguins sont très nombreux dans l’organisme et permettent de boucler le réseau sanguin en formant des lits capillaires. Les capillaires sanguins restent en constante croissance, afin d’alimenter continuellement les tissus de notre organisme. Etant reliés aux veines et aux artères, ils permettent de transporter les différents nutriments dont le glucose, l’eau, les ions et le dioxygène, aux différentes cellules. Ils assurent également le départ du CO2 vers les alvéoles pulmonaires.

On distingue trois types de capillaires sanguins :

  • Les capillaires continus,
  • Les capillaire fenestrés,
  • Les capillaires sinusoïdes.

Notez que les capillaires sanguins sont présents en grand nombre dans les muscles, le foie, les poumons, les reins et dans le système nerveux.

En fin de compte, en raison de leur nombre considérable dans notre corps, et la finesse de leur paroi, les capillaires sanguins offrent une surface d’échange importante entre les tissus et le sang.

Les pathologies des capillaires sanguins :

À l’instar de tous les organes de notre corps, les capillaires sanguins sont sujets à de nombreuses pathologies. Parmi ces différentes pathologies, on peut citer :

  • La fragilité capillaire : cette pathologie est due à une finesse excessive des parois des capillaires. Un éventuel traumatisme peut être à l’origine de la rupture des capillaires ou l’apparition d’ecchymoses. La fragilité capillaire a potentiellement lieu si le sujet est âgé et sous corticoïde sur un long terme.
  • Les capillarites : il s’agit d’inflammations touchant les lits capillaires.
  • Les angiomes capillaires : ces derniers se présentent sous forme de taches rouges et de tailles variables sur la peau. Il s’agit de tumeurs bénignes, observées principalement sur le visage et peuvent apparaître dès la naissance.

Il est important de savoir que la pression artérielle reste très peu élevée dans les capillaires sanguins.

Pour conclure, il est intéressant de mentionner que, selon les définitions classiques, les capillaires sanguins assurent la transition entre le système artériel et le système veineux. En revanche, les études contemporaines considèrent les capillaires sanguins comme étant une unité fonctionnelle à part entière. Elle est constituée d’une artériole précapillaire, le capillaire et la veinule postcapillaire. Ceci met davantage en avant les progrès continus, qui ont lieu dans le domaine médical et scientifique, afin d’élargir notre connaissance sur le fonctionnement du corps humain.

Dans la même catégorie :