Cap75.fr » Administratif et professionnel » Impôt fortune immobilière : que faut-il savoir ?

Impôt fortune immobilière : que faut-il savoir ?

Remplaçant l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) depuis début 2018, l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) est destiné aux gens qui possèdent un patrimoine immobilier assez important. Il reprend le même barème que l’ISF, il est ainsi calculé par tranches et cela à partir d’un seuil minimum pour savoir si l’on est imposable ou pas. Le but de cet impôt est de mieux distribuer les richesses et cela en taxant les riches (ceux qui ont un grand patrimoine). Ceci pousse aussi les gens à investir sur des entreprises plutôt que sur de l’immobilier.

Qu’est qu’il faut retenir de l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI) ?

Les personnes imposables, sont celles qui possèdent un patrimoine dont la valeur est supérieure à 1.3 millions d’euros.

Durant le calcul de la valeur de son patrimoine on prend en compte : tous les biens immobiliers qu’on possède, les divers placements immobiliers ainsi que les parts qu’on a dans des sociétés foncières qui sont cotées en bourse. Dans le cas où l’on a des dettes, le montant de celles-ci seront déduite de la valeur brute du patrimoine pour obtenir ainsi la valeur nette.

Les dettes pouvant être déduites sont celles qui sont relatives aux dépenses effectuées dans un projet immobilier et cela prend en compte la rénovation, l’entretien, la construction …etc.

Cet impôt arrange les personnes qui devaient déjà payer l’ISF étant donné que seul leur patrimoine est imposable et non pas toute leurs fortunes comme par le passé.

Comment calculer l’Impôt sur la fortune immobilière ?

L’Impôt sur la fortune immobilière se calcul grâce à un barème qui a été calqué sur celui qu’on utilisait pour calculer l’ISF. Ce barème est progressif, ce qui signifie que le taux d’imposition est proportionnel à la taille du patrimoine. Ce barème a plusieurs tranches qu’on présente comme suit :

  • Pas d’impôt sur la fortune immobilière si vous avez un patrimoine dont la valeur est inférieure à 800 000 euros
  • Taux d’imposition de 0.50%, si vous avez un patrimoine dont la valeur est supérieure à 800 000 euros et inférieur à 1 300 000 euros.
  • Taux d’imposition de 0.70%, si vous avez un patrimoine dont la valeur est supérieure à 1 300 000 euros et inférieure à 2 570 000 euros.
  • Taux d’imposition de 1.00%, si vous avez un patrimoine dont la valeur est supérieure à 2 570 000 euros et inférieure à 5 000 000 euros.
  • Taux d’imposition de 1.25%, si vous avez un patrimoine dont la valeur est supérieure à 5 000 000 euros et inférieure à 10 000 000 euros.
  • Taux d’imposition de 1.50%, si vous avez un patrimoine dont la valeur est supérieure à 10 000 000 euros.
EDF Aix en Provence : est-ce intéressant ?
Reduction impot : qu’est ce que cela change pour tout le monde ?
Loi Pinel Lyon : constituer son patrimoine dès maintenant
Simulation prêt bancaire : Simuler votre prêt bancaire avant de vous engager
Commander une plaque de boîte aux lettres originale
Ecolems : Zoom sur le Cap esthétique en formation e-learning pour une reconversion professionnelle
Comment prouver un harcelement moral
La société Comnicia : votre organisme de cours à distance
Comment lire une carte grise
Comment se présenter entretien ?
Comment faire un résumé de texte ?
Comment savoir si on est interdit bancaire ?
Assurance moto : quel est l'intérêt d'avoir une assurance moto ?
Comment payer moins d’impôts sur le revenu : Comment faire pour diminuer ses impôts sur le revenu ?
Changement : est-ce une bonne ou une mauvaise chose ?
Simulation loi Pinel 100% gratuite : comment simuler la loi Pinel 2018 en ligne gratuitement ?
Lettre de rupture conventionnelle : que doit-on y écrire ?
Investissement pinel : quels sont les avantages de la loi Pinel ?
Lettre rupture conventionnelle : quels réflexes avoir avant de rédiger une lettre de rupture convent...
Calcul indemnité chômage rupture conventionnelle : quel est son montant ?
Investir immobilier locatif : comment faire simplement ?
Boursorama avis : Pourquoi choisir Boursorama comme sa banque ?
Simulation chômage : quelles sont les conditions pour le droit au chômage ?
Clause de non-concurrence : qu’est-ce que c’est ?
Nudge marketing : comment fonctionne-t-il ?
Ordinateur professionnel : pourquoi utiliser un ordinateur professionnel ?
Orientation : quels sont ses avantages et ses inconvénients ?
Comment organiser un team building à Paris : les étapes à suivre
Où trouver une société de Portage Salarial à Paris ?
Que faut-il savoir à propos du rafraîchisseur adiabatique ?