Cap75.fr » Administratif et professionnel » Assurance Habitation Immédiate à souscrire dans quel cas ?

Assurance Habitation Immédiate à souscrire dans quel cas ?

Dans quels cas souscrire une assurance habitation immédiate ?

D’un point de vue général, l’assurance habitation vise à protéger un bien contre les dommages qui lui sont causés.
Il existe une assurance incendie, requise par la loi pour les propriétés, qui couvre les risques de dommages au logement causés par le feu, la fumée, l’explosion ou les tempêtes. Il couvre également les dommages causés par le feu aux biens qui y sont inclus.
Cependant, et comme toutes les précautions sont faibles, il est conseillé de protéger votre maison avec une assurance multirisque. Cette assurance comprend non seulement une couverture en cas d’incendie, mais protège également votre maison contre d’autres dommages qui pourraient vous être causés.

Quelles sont les couvertures d’assurance immédiate ?

Une assurance habitation immédiate comprend de manière générale un ensemble de couvertures bidirectionnelles prédéterminées (construction et meubles). Il peut être souscrit dans les deux modalités ou séparément. Il est aussi possible d’ajouter des protections supplémentaires qui influenceront la valeur de la prime.
L’assurance immédiate habitation offre une couverture étendue, notamment les réparations de dommages aux propriétés causés par quelconque facteurs autres que les incendies, tels que :

  • les risques électriques, les tempêtes et les inondations ;
  • la protection de biens intérieurs au logement, en assurant la réparation de tout dommage causé à celui-ci ;
  • l’indemnisation pour vol ainsi que pour le décès de l’assuré ou du conjoint à la suite d’un incendie, d’un coup de foudre, d’une explosion ou d’un vol survenu dans le logement ;
  • garantie -si nécessaire- de responsabilité civile de l’assuré et de son ménage pour indemniser les tiers des dommages causés.

Notez que l’assurance immédiate est généralement exigée par les banques si vous souhaitez recourir à l’hypothèque afin d’acheter une propriété immobilière, avec une couverture antisismique inclus.

Quelles sont les obligations de l’assuré ?

Il existe des obligations auxquelles l’assuré est facturé lorsqu’une réclamation survient.
Celui-ci est tenu de faire part une réclamation par écrit à l’assureur dans les plus brefs délais, en précisant :

  • Comment elle s’est produite ;
  • Ses causes et ses conséquences ;
  • À remettre avant une durée d’une semaine à compter de la date de la survenu de l’accident.

L’assuré doit prendre toutes les mesures raisonnables pour limiter ou prévenir les conséquences de la réclamation et fournir à l’assureur, toutes les informations (sur demande) sur la réclamation et ses conséquences.
Si les règles de sécurité régies par la loi ne sont pas respectées par l’assuré, les dispositions légales et les clauses contractuelles, le montant et la couverture de l’indemnisation peuvent changer.

Quelles sont les obligations de l’assureur ?

L’assureur a aussi des obligations en cas de sinistre et doit agir rapidement et avec diligence.
Il appartient à l’assureur d’enquêter sur la réclamation, d’évaluer les dommages et de verser l’indemnisation appropriée dès la fin de l’enquête et l’évaluation des dommages. Si vous ne le faites pas dans le délai d’un mois, vous devrez vous acquitter des intérêts sur le montant de l’indemnisation.